Capture d’écran 2019-05-24 à 08.45.03.pn

Philippe MEIRIEU écrit dans L'école, mode d'emploi  :

"L'expression de pédagogie différenciée est un pléonasme, il n'y a de pédagogie que différenciée, puisqu'il n'y a de savoir que dans le chemin qui y mène".

Et oui.... Sauf que tous les enseignants ne pratiquent pas la pédagogie différenciée, souvent parce que les effectifs de leurs classes sont trop lourds. Pourtant les niveaux de leurs élèves sont souvent très différents, les besoins et les systèmes cognitifs également. L'illustration de cette page montre bien qu'on ne peut pas demander à tous les apprenants d'atteindre les mêmes objectifs par le même chemin.

Certes les objectifs d'apprentissage de chaque classe sont bien définis par les programmes officiels et les mêmes pour tous, mais les stratégies pour y parvenir sont quasi individuels.

"Il n'y a pas deux apprenants qui :

- progressent à la même vitesse

- sont prêts à apprendre en même temps

- utilisent les mêmes techniques d'étude

- résolvent les problèmes de la même manière

- possèdent le même répertoire de comportements

- possèdent le même profil d'intérêt".

Une approche personnalisée, individualisée est donc obligatoire pour donner aux apprenants toutes les chances de réussir, mais actuellement l'Ecole n'est plus complètement capable de répondre à ces besoins.

Mon aide et mon enseignement sont appropriés aux besoins des élèves et des familles, c'est plus simple quand on est en tête à tête, c'est plus efficace aussi.

 © 2020 by Matthieu Colombel.